Liberté de la presse

Reporters sans frontières (ONG fondée en 1985, reconnue d’utilité publique et ayant un statut consultatif à l’ONU) a classé la France au 44ème rang mondial pour la liberté de la presse en 2010 (13 des 27 membres de l’UE sont dans les 20 premiers).

Une loi « relative à la protection du secret des sources des journalistes » – sans lesquelles l’information ne peut être ni obtenue, ni recoupée, ni diffusée – précise pourtant qu’il « ne peut être porté atteinte directement ou indirectement au secret des sources que si un impératif prépondérant d’intérêt public le justifie et si les mesures envisagées sont strictement nécessaires et proportionnées au but légitime poursuivi. »

En effet, je crains que les gouvernements confondront encore « but légitime » imaginé par le législateur et raison d’État.. Il serait indispensable d’encadrer une pareille atteinte.

Une réflexion au sujet de « Liberté de la presse »

  1. En effet, mettre au grand jour les façons de faire et vivre de nos élus pourrait leur porter préjudice…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saisissez l\'information ci-dessous : *