Bouclier fiscal

C’est dommage que nous ne puissions obtenir un consensus sur cette question. Créé à 60% en 2006 par le gouvernement Villepin puis ramené à 50%, il correspond en fait à un taux d’imposition maximal de 39% en incluant la CSG et la CRDS. Quel décalage! Le maintenir dans ces conditions n’est pas juste, le supprimer serait une erreur. Les cotisations sociales doivent simplement être exclues du calcul.

Il faut de toute façon mettre en place une contribution supplémentaire de solidarité, qui ne donnerait pas droit à restitution au titre du bouclier fiscal, sur les hauts revenus et les revenus du capital. C’est une question de juste répartition des efforts.

Enfin, je suis favorable à la création d’une nouvelle tranche de l’impôt sur le revenu à 45% qui ne bénéficierait pas du bouclier. Le maximum est aujourd’hui à 40%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saisissez l\'information ci-dessous : *