Education nationale

La France consacre 6% de son PIB à l’éducation (5,7% en moyenne dans l’OCDE). Une année de scolarité coûte 5600 euros au premier degré et 8000 au collège, 2000 euros de plus qu’il y a 20 ans. Au total 60,5 milliards d’euros sont prévus en 2011 pour la mission « enseignement scolaire ». Un professeur des écoles dans le public est payé 1,5 smic en début de carrière. Depuis 2009 il est recruté sur concours à bac+5 en externe.

Et pourtant la France reste dans la moyenne des pays de l’OCDE (22ème sur 65 – PISA 2009) pour la compréhension de l’écrit avec un écart qui se creuse entre les meilleurs et les moins bons élèves dont la proportion atteint 20%. Le niveau en maths diminue aussi.

Il faut à mon sens, comme le prévoit le programme Clair depuis la rentrée 2010, accorder un vrai pouvoir de direction aux responsables d’établissement. Au plus proche des élèves, de leurs parents et des professeurs, le directeur d’une école doit pouvoir déterminer les objectifs à atteindre en fonction des besoins de ses élèves et en particulier intervenir dans le recrutement des équipes pédagogiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saisissez l\'information ci-dessous : *