Lobbying et République

Une résolution pour établir des règles de transparence sur les groupes d’intérêts était pour le moins utile à l’assemblée nationale. Une loi serait pour le coup nécessaire. L’intérêt général n’est pas la somme des intérêts particuliers. Pire, je crains que l’influence des intérêts privés sur le législateur ne soit encore trop souvent source de corruption du bien commun national. L’assemblée nationale a enregistré un peu moins de 100 groupes d’intérêts..

Une réflexion au sujet de « Lobbying et République »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saisissez l\'information ci-dessous : *