Scandale

« (…) des choses ont été rajoutées, d’autres choses ont été enlevées et finalement on a validé, si on avait annulé l’élection, les deux candidats (Balladur et Chirac) n’auraient pas pu décemment se représenter (…) » Roland Dumas, ancien président du Conseil constitutionnel, JT 20H TF1 22/09/11

Ce 3 octobre 1995, à une voix près (celle de Roland Dumas), le conseil constitutionnel français valide, malgré l’avis contraire de ses rapporteurs, des recettes en espèces injustifiées de plusieurs millions de francs dans les comptes de campagne de l’ancien Premier ministre et du Président de la République élu.

Qui peut croire encore à cette République irréprochable? La fin de ces pratiques, c’est le sens de mon engagement. Je ne peux pas y arriver sans vous.

Une réflexion au sujet de « Scandale »

  1. Sans nous certes pour atteindre les hautes sphères, mais une fois là haut, il faudrait encore changer les mentalités des parlementaires de tous poils, la soupe me paraît bien trop bonne pour que ces margoulins veuillent voir leurs avantages disparaitre.
    A l’heure actuelle personne ne parle comme vous, alors je veux bien vous soutenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saisissez l\'information ci-dessous : *