Dette

La Réserve fédérale américaine a prêté aux banques en difficulté 1200 milliards au taux de 0,01%.. Est-il normal qu’en cas de crise des banques privées puissent bénéficier d’un tel taux et certains États soient obligés au contraire de payer 800 fois plus? Je ne le pense pas. L’essentiel des sommes empruntées concerne des dettes anciennes.

La Banque centrale européenne n’est pas autorisée à prêter aux États membres mais aux organismes publics de crédit et aux organisations internationales, oui et sans limite. Elle peut donc prêter à 0,01% à la Caisse des dépôts ou à la Banque européenne d’investissement, qui, elles, peuvent prêter à 0,02%, au lieu de 7 ou 9% sur les marchés, aux États. On pourrait alors aussi financer un plan européen d’économie d’énergie.

L’Europe n’est pas aux mains des lobbies financiers, elle est au service des citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saisissez l\'information ci-dessous : *