Sports et jeunesse

Le maire de La Seyne loue « une politique sportive historique qui ne ralentit pas » avec un service municipal des sports de 101 agents… Il rajoute que « La Seyne mérite bien une petite place sur le podium du sport pour tous » A ce prix-là, bien sûr! Sauf qu’on est aussi sur le podium pour les impôts. Le dernier produit de la Ville est un Pass’Sports, unique en France, tiré à 5 000 exemplaires, pour suivre les activités physiques d’élèves du CE2 au CM2.

Comment peut-on aussi assumer dans ces conditions le coût pour la Ville de 400 000 € par an d’une matinée d’école supplémentaire créée par la réforme socialiste des rythmes scolaires? A ce rythme-là de dépenses, les finances communales ne résisteront pas.

Une réflexion au sujet de « Sports et jeunesse »

  1. Si la Seyne doit se doter du sport pour tous il faut aussi qu’ elle se dote des impots pour tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saisissez l\'information ci-dessous : *