Marchés

On regrette forcément le marché provençal d’antan. Comme pour le marché forain, nous saurons contraindre les vendeurs irrespectueux à y être présents conformément à leurs engagements, à élever la qualité et la diversité de leurs produits et à tenir propres les espaces mis à leur disposition. En revanche, nous mettrons absolument tout en œuvre pour conduire les touristes des croisières au cœur de ville. Le rétablissement de marchés attractifs sera notre premier souci. La vie commerçante seynoise en dépend aussi, nous l’avons bien compris.

Une réflexion au sujet de « Marchés »

  1. Il faudra aussi penser à leur demander de parler la langue française(aux forains) sur ces lieux de marché sinon les touristes vont se demander s’ ils ne se sont pas trompés d’ escale ce qui pourrait être le cas aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saisissez l\'information ci-dessous : *