Contribuables seynois

contribuablesA La Seyne et ailleurs, on utilise le cofinancement d’équipements pour dire qu’ils ne coûtent rien, ou presque, à la commune où ils sont réalisés. C’est le cas, parmi d’autres, de la pelouse synthétique dernier cri du stade de Berthe pour un coût de 450 000 euros. C’est une belle arnaque! Pour que ce soit vrai, il faudrait pouvoir découper le contribuable en rondelles… Nous soutiendrons trois principes partout où nous serons élus :

  • Attribuer à chaque collectivité locale des responsabilités propres, qui ne soient pas partagées avec d’autres.
  • Réserver les subventions de l’État aux communes qui dépensent le moins. Actuellement, elles vont à celles qui dépensent le plus…
  • Geler, avant de réduire, les dépenses des communes et des communautés de communes, notamment les effectifs. N’autoriser de nouvelles dépenses qu’à due concurrence d’économies préalables.

2 réflexions au sujet de « Contribuables seynois »

  1. Bonsoir, bonsoir,

    Vous m’en apprenez une belle! Je ne savais pas que ce stade avait coûté si cher! Et si je comprends bien j’en ai payé une partie comme tout les contribuables Seynois. Par contre pouvez vous m’expliquer ce que vous entendez par « il faudrait pouvoir découper le contribuable en rondelles… »?
    A bientôt, au plaisir de vous lire Monsieur Guttierez.

  2. Cher Monsieur,

    Vous avez parfaitement compris. En fait il s’agit toujours du même et unique contribuable qui, si on voulait faire croire le contraire, serait pour le coup séparé en autant de parties qu’il y a de collectivités à payer. Nous payons pour la commune, la communauté d’agglomération, le département, la région et l’État…. ça fait beaucoup!

    Cordialement,
    Damien GUTTIEREZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saisissez l\'information ci-dessous : *