Trop-plein

002Les Seynois se défendent et nous les y aidons, comme promis. 75% des Varois peuvent prétendre à un logement social. Le taux de rotation dans le parc locatif est très faible. Il y a de plus en plus de logements vacants. Or, l’Etat qui diminue son aide aux communes, veut accélérer la construction de logements en renforçant son droit de préemption et en délivrant des permis de construire à la place des élus, au mépris de la qualité de vie des habitants déjà installés et au prix, à la charge des communes, de dépenses supplémentaires de moins en moins compensées, sans parler des pénalités qu’il leur inflige, même en l’absence de réserves foncières. Il faut casser au plus vite ce cercle vicieux. A La Seyne, nous privilégierons des petites unités réhabilitées en jouant nous-mêmes les bailleurs sociaux entre propriétaires et locataires vertueux. Politique juste et équilibrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saisissez l\'information ci-dessous : *