Sur l’immigration

titresejourMon rôle d’élu responsable n’est pas d’entretenir la confusion sur la question comme certains se plaisent à le faire en vendant « l’immigration zéro » alors qu’il ne peut s’agir que du solde migratoire, qui, même limité à 10.000, est irréalisable. Mon rôle n’est pas non plus de nier les problèmes quand une majorité de Français considère que l’intégration des étrangers dans la société fonctionne mal. Pour rappel, le temps de traitement des dossiers de demande d’asile, par exemple, est de deux ans. Même si leur taux de rejet est de plus de 80% (66% en Europe), 28% finissent par l’obtenir après un recours à la justice. Ce sont plus de 10.000 personnes. Avec seulement 240 heures en moyenne de formation linguistique (600 en Allemagne) et une formation sur les valeurs républicaines d’une journée, les problèmes naissent. Comme une langue s’apprend plus facilement en travaillant, il faut limiter l’intégration, dans l’emploi et en fonction de nos capacités ou besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saisissez l\'information ci-dessous : *