Notre fonction publique

Fonction-publique-72-agents-pour-1.000-habitantsRéformer les fonctions publiques n’est pas chose politiquement facile. A plus de 5 millions, les fonctionnaires sont un réservoir électoral, à forte syndicalisation. La réforme de la fonction publique, c’est pourtant la condition nécessaire de toutes les autres réformes. Le statut doit être maintenu comme une protection et remis en cause en tant qu’instrument de cloisonnement. Il faut faciliter les mobilités, voulues par les agents ou à l’initiative de l’administration, les recrutements en cours de carrière, sans concours et tenant compte de l’expérience professionnelle, et limiter drastiquement les effectifs des cabinets ministériels. La réforme de la fonction publique, c’est d’abord celle de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saisissez l\'information ci-dessous : *