Notre contrat

Si j’approuve totalement la généralisation du permis de louer pour lutter contre l’habitat indigne sur notre territoire, je trouve absolument intenable l’objectif de réalisation de logements sociaux porté à 25% sur une métropole aussi dense que la nôtre. Il faut rapidement remplacer la notion de logement social auquel 3/4 des Varois ont droit, par celle de logement encadré, c’est-à-dire des logements à usage locatif publics et privés conventionnés avec l’Etat et répondant aux conditions de ressources et de loyers fixées par décret.

Notre contrat

Nous avons raison de plafonner la population seynoise à 70.000 habitants quand les schémas locaux d’urbanisation prévoient la production d’au moins 3.500 logements par an dont 60% seront recentrés sur la métropole (Schéma de Cohérence Territoriale 2).

Nous avons raison de vouloir résorber les points noirs de circulation, notamment la traversée du port, le rond-point et l’avenue Toussaint Merle, et plus généralement, la desserte des espaces du site des anciens chantiers navals. Oui à un nouveau PLU.