Sur nos Outre-Mer

pointe-du-diamant-le-rocher-600x400Loin de la carte postale, le taux de pauvreté est entre trois et quatre fois plus élevé en Outre-Mer qu’en métropole (42% à La Réunion contre 25% en Seine-Saint-Denis). Les enfants ultramarins ont deux à trois fois plus de risques de mourir lors de leur première année que leurs compatriotes hexagonaux. Les chiffres d’insécurité sont parmi les plus élevés de France comme en Guadeloupe ou en Guyane. Le taux d’illettrisme des 16-65 ans atteint 33% à Mayotte. Plusieurs mesures s’y imposent :

  • Faire baisser les prix et lutter contre les situations de monopole ainsi que les abus de position dominante
  • Prendre en charge les problématiques spécifiques de santé publique
  • Favoriser l’apprentissage du français
  • Investir massivement pour garantir l’autonomie énergétique et prendre des DROM comme des pionniers de la transition écologique en France.